#womenIRL

7 RAISONS DE FONCER VOIR LE NOUVEAU BRIDGET JONES

19 Septembre 2016

She’s back ! Bridget, notre anti-héroïne adorée, celle qui nous ressemble tout en nous faisant rêver, revient dans un troisième opus au cinéma. Voici les 7 meilleures raisons d’y aller.

1. Bridget, c’est nous !
Au début des années 2000, parmi les femmes parfaites de la littérature et du cinéma qui nous étaient à peu près aussi proches qu’un top model Victoria Secret doté du prix Nobel de la Paix, Bridget est apparue comme le messie au féminin. Enfin, une fille drôle, maladroite, pas sûre d’elle, célibataire, potelée, pétrie de contradictions et ABSOLUMENT ADORABLE. Notre portrait tout craché, en somme.

2. Elle a grandi… mais pas trop.
Re comme nous. Les années ont passé, Bridget a mûri, elle sait (un peu) mieux s’occuper d’elle-même, elle a enfin (un peu) plus la vie qui lui convient. Ça fait plaisir et ça fait du bien. Heureusement, toujours comme nous, elle a encore du mal avec le sport, du bien avec les cocktails, et une vie amoureuse très compliquée. Plus, ce don inouï pour se mettre dans des situations pas possibles. Ça vous rappelle quelqu’un… ?

3. Un bébé !
Ah. Voilà qui va mettre du piment dans la saga et nous rappeler des souvenirs personnels au passage. Bridget, maman… ? Sans trop spoiler, disons simplement que sa réaction et ses décisions à ce sujet sont à la hauteur du personnage. Déjà, on vous le donne en mille, elle ne sait pas qui est le père. Et oui, on vous avait bien dit qu’elle n’avait pas tant changé que ça.

4. Deux beaux gosses
Le top 7 aurait pu commencer par là – mais auriez-vous seulement lu la suite… ? Colin Firth est toujours présent (et toujours aussi beau avec l’âge), rejoint au casting par Patrick Dempsey, alias le Dr Derek Sheperd de Grey’s Anatomy. Autant dire double régalade des yeux et du cœur pendant tout le film. Elle s’embête pas, la Bridget 2016.

5. Un scénario inédit
Les livres de Helen Fielding étaient parfaits, mais pour ce 3ème film, le scénario est entièrement original – et très loin de l’histoire du bouquin. Du coup, cette fois, tout est surprise, même pour les lectrices assidues. Et of course, hilarant pour tout le monde.

6. Emma Thompson, la seule, l’unique
Soyons clairs, une comédie anglaise sans Emma Thompson, c’est un peu comme un tea time sans scones beurrés : ça laisse légèrement sur sa faim. Non seulement la fabuleuse actrice joue la gynéco (légèrement atterrée) de Bridget, à pleurer de rire, mais en plus, elle a co-écrit le scénario. D’où les répliques ciselées, l’humour british à souhait, l’émotion parfaitement dosée. Thank you, Emma.

7. Un week-end à Londres et des goodies, rien que pour vous !
Nous avons gardé le meilleur pour la fin : en ce moment sur la page Facebook de www.showroomprive.com, partenaire du film, nous vous offrons un week-end à Londres et des dizaines de DVD et de goodies ! Oui, cadeau, comme ça, pour la Bridget qui est en vous. Anecdotes, gaffes ou réussites, racontez-nous en commentaire du post en quoi vous êtes, vous aussi, une Bridget Jones. À vos claviers, et à vous London !

Et vive Bridget. ???