#womenIRL

ANNE KEEPS IT SIMPLE & SMART

24 Novembre 2015

À l’occasion de notre vente exceptionnelle Arcancil Paris début novembre, nous avons pu interviewer Anne Delleur, PDG de la marque et de l’Institut Caméane.
Rencontre avec une jeune femme ambitieuse et qui ne manque ni de charisme, ni de peps !

Anne Deleur

Bonjour Anne ! Dites-nous tout… Les cosmétiques, une passion ? Votre métier depuis toujours ?

Une passion évidemment. Je suis tombée dedans en piquant les rouges à lèvres de ma maman quand j’avais 4 ans pour me maquiller en princesse, et puis j’ai replongé en sortant de l’ESSEC chez LVMH à New York et chez L’Oréal… Pour ensuite poursuivre avec Arcancil Paris !

Comment êtes-vous arrivée chez Arcancil Paris justement ? Et pourquoi cette maison en particulier ?

J’ai d’abord fondé l’Institut Caméane en 2006, puis j’ai eu l’opportunité de reprendre Arcancil Paris deux ans plus tard. J’ai immédiatement vu le potentiel de cette marque historique qui a été créée en 1935 et j’ai saisi cette opportunité. C’est une des plus anciennes marques françaises de maquillage, nous venons d’en célébrer les 80 ans et nous travaillons à écrire les prochaines pages de son histoire.

Votre (pièce, objet, réflexe) indispensable de tous les jours ?

Un sac Lanvin que j’adore.

Votre astuce fétiche pour faire simple et malin au quotidien ?

Un verre d’eau chaude avec un citron pressé, un rituel santé/beauté.

Votre manière de décompresser ?

Je pratique la danse avec Mia Frye depuis toute petite. Je danse dès que je peux, environ 4 heures par semaine… quand mon agenda le permet !

Quelle est votre routine digitale (dingue d’Instagram, appli préférée…) ?

Je followe pas mal de choses entre Twitter, WeChat et KakaoTalk pour me tenir au courant des tendances actuelles internationales et avoir une vision d’ensemble de ce que produit la génération Y. Je lis aussi les médias pour m’informer.

Votre devise au quotidien ?

Faire d’un grain de sable un continent.

Votre chanson préférée pour vous donner la pêche le matin ?

Strange Love de Theophilus London.

Votre petit plaisir (coupable, ou pas) ?

Le CHOCOLAT noir et je plaide non coupable !

Le jour où vous vous êtes dit : « Bravo moi ! » ?

Je n’ai pas vraiment l’habitude de m’auto-congratuler !

Votre prochain défi ?

Conquérir la Chine et l’Afrique de l’Ouest.