KIDS

COMMENT CHOISIR UN WONDER PRÉNOM ?

16 Avril 2018

Choisir le prénom idéal pour un bébé, une mission impossible ? Pfff, please… Une broutille pour Wonder Mother, qui vous donne tous les tips pour trouver THE prénom de rêve !Chronique : comment choisir le prénom de son enfant.

Depuis que votre BFF chérie est enceinte (et que vous lui avez organisé sa superbe baby shower), la Wonder Mother qui est en vous épanouit plus que jamais ses talents. Quel plaisir de répondre à ses incessantes questions éplorées, en mode “Je suis aussi passée par là, mais t’inquiète, je vais te mâcher le boulot” ! Le sujet hot panic du moment ? Le choix du prénom, évidemment. Des affres d’angoisse et de questions sans fin.

“Mais si ce prénom est trop original ? Ou trop banal ? Et si ça lui plaît pas ? Et si demain, y en a 37 appelés pareil dans son école ? Et je les trouve où, les idées ?” Tss tss. Élémentaire, ma chère copine. Pour trouver THE prénom de rêve, il suffit de suivre ces 3 conseils magiques. Au bout de l’un d’eux, se trouve le sacro Saint Graal de la carte d’identité parfaite.

Premier truc : fouiller sa mémoire d’adolescente énamourée…Où se trouvent forcément des perles oubliées, et pleines de sens. Exemples : vous étiez folle amoureuse de Solal dans Belle du Seigneur d’Albert Cohen ? Et vous écoutiez en boucle La ballade de Melody Nelson de Gainsbourg ? Et voilà ! Solal, Melody, Nelson : 3 belles idées en 3 secondes. Jouez la carte du retour aux sources !

Deuxième truc : puiser de l’inspiration dans les tendances du moment. Mais attention, sans pour autant faire du copier-coller. Le top des prénoms 2018, par exemple, aligne toujours les classiques Louise et prénoms en -A pour les filles, tandis que chez les garçons, les prénoms en -O reculent, pour laisser plus de place aux prénoms bibliques en -EL. L’astuce ? Twister les plus populaires, pour se différencier tout en restant dans la trend de l’époque. Par exemple, transformer Louise en Luisa, Chloé en Cléo, Nathan en Nathanaël ou Théo en Théodora. Subtile, mais efficace.

Troisième truc : penser à l’enfant qui va porter ce prénom toute sa vie. C’est-à-dire ? Malgré les idées fabuleuses de votre imagination délirante, éviter de le mettre dans l’embarras quotidien, soit parce que son prénom ne va pas du tout avec son nom de famille (on n’est jamais à l’abri d’une association hasardeuse, ou d’initiales embarrassantes), soit parce que vous avez trouvé rigolo de complètement transformer son orthographe (et votre progéniture passera ainsi 85 ans à préciser trois fois par jour : “Non non, avec deux Y”), soit parce que vous avez totalement inventé son prénom, ou choisi celui d’un dieu sublime mais difficile à assumer.

Ces trois doctes conseils, vous les avez généreusement et fièrement donnés à votre copine, pensant qu’elle les suivrait à la lettre. Grave erreur. En réalité, elle a acquiescé d’un air distrait, puis annoncé son choix du moment : Antygone-Joséphyne si c’est une fille, Jan-Apollon si c’est un garçon. Bien entendu, vous avez hésité entre hurler ou vous évanouir… Puis, vous vous êtes rappelé le véritable meilleur moyen de choisir un prénom pour son enfant : écouter ses tripes et son cœur, pas les conseils des autres (surtout quand les dits autres croient tout savoir mieux que tout le monde, hum hum…). Alors vous avez souri, serré votre BFF dans les bras, et répondu, enthousiaste, que c’était de supers jolis prénoms et qu’elle avait complètement raison.

 

Tout de même. Ce que vous ne feriez pas par amitié…!!! 💝

Trouver le prénom n’est pas évident. En revanche,
trouvez facilement tout pour les enfants sur showroomprive.com

 

Je craque !