WOMEN IRL

Rencontre avec The Rodeo, chanteuse envoûtante

06 Décembre 2017

Chaque semaine, sur KISS, nous mettons une femme à l’honneur. Audacieuses, pragmatiques, créatives, elles sont chefs d’entreprise, artistes, chercheuses, journalistes (liste non exhaustive), et elles nous inspirent !

? La femme de la semaine se nomme Dorothée Hannequin, alias The RodeoDerrière ce nom de scène qui sent bon les cavalcades à travers le Far West (et qui est en fait un subtil anagramme de son prénom), se cache une femme aux sonorités et aux influences multiples. Un point commun à toutes ses créations cependant : des mélodies subtiles et une voix envoûtante. Soudain, vous regrettez un peu que votre oncle n’ait pas lui aussi laissé sa guitare acoustique (même poussiéreuse) dans votre grenier… Et oui, tout a commencé comme ça quand à 15 ans, elle s’empare de ce bel instrument et se met à composer. The Rodeo s’apprête à sortir un 3ème album pour l’été 2018…

Avant de pouvoir l’écouter passionnément, rencontre avec une femme inspirée et inspirante. ?

 

1. Ton 3e album sortira courant 2018. Peux-tu nous en dire plus sur ce projet ?

En effet, je prépare un troisième album qui sortira à la fin de l’été 2018. Il sera entièrement chanté en français et très orchestré. Toujours accompagnée de mes fidèles musiciens. Il va peut-être déconcerter certains amateurs de mes premiers essais plus folk.

 

2. Quelles sont tes influences musicales ?

Elles sont assez variées, mais cela va des Supremes, Dinosaur Jr en passant par Françoise Hardy. D’une manière générale, j’aime plutôt le format chanson, les sons organiques et les voix pas trop maniérées.

 

 

3. Le titre que tu écoutes en boucle en ce moment ?

J’ai beaucoup écouté le titre Sabado Morto d’Erasmo Carlos, un musicien brésilien des années 60. À l’écoute de ce titre, le temps est comme suspendu, c’est magnifique.

 

4. C’est difficile de gérer une carrière de chanteuse ?

Vivre de la musique n’est jamais très évident, mais je dirais que c’est quelque chose qu’on a en soi, et qu’il faut savoir être patient.

 

5. As-tu des conseils à donner aux jeunes femmes qui souhaiteraient se lancer ?

J’ai mis plusieurs années à trouver ma voix et mon style musical. Au début, on est dans le mimétisme d’artistes qu’on aime. Il faut savoir s’en détacher et découvrir d’autres courants musicaux.  Et plus on joue, plus on finit par se trouver.

Interview Women IRL de la chanteuse The Rodeo sur Showroomprivé

                                                                                                                                                                                      @AccorHotelsArena

6. Quelle tenue portes-tu lors d’un concert ?

J’essaye de ne pas porter des tenues de tous les jours mais pas de chose trop extravagante non plus, pour pouvoir être à l’aise sur scène.

 

7. Pour être à l’aise en tournée ?

Le plus casual possible, et surtout se couvrir pour éviter d’attraper froid !

 

8. 3 pièces incontournables de ton dressing ?

Je chine énormément. Lors de voyages aux États-Unis, j’ai ramené beaucoup de robes des années 50 et 60, des petites robes noires classiques. J’ai aussi des tas de chemises aux motifs les plus improbables. Et enfin, j’ai aussi quelques paires de boots en cuir Made in Italy que je porte tout le temps.

 

9. Tu es plutôt active sur les réseaux sociaux : y a-t-il un blog ou un compte Instagram qui t’inspire ?

Je suis plusieurs comptes Instagram, comme celui de Maison Nue, un Creative Studio parisien, l’illustrateur Jono Koko, un artiste suédois basé à Taipei et dernièrement j’ai découvert Ifyouhigh, un compte assez fou avec des vidéos déjantées.

 

 ? ? ?

Mettez-vous du baume aux oreilles juste ici

Merci The Rodeo. Et bravo !

 

Cannot get other user media. API shut down by Instagram. Sorry. Display only your media.

Suivez l’actualité de The Rodeo sur Instagram.

Je tends l'oreille !