#womenIRL

#WOMENIRL : Charlotte et son Fashion Truck

01 Mars 2016

Chaque semaine sur KISS le blog, nous mettons une femme à l’honneur. Audacieuses, pragmatiques, créatives, elles sont chefs d’entreprise, artistes, chercheuses, journalistes (liste non exhaustive), et elles nous inspirent.

Après notre rencontre avec Jane, la créatrice de Cécile et Jeanne, voici l’interview de Charlotte, passionnée de mode.

Au volant de son Fashion Truck, un minibus vintage, Charlotte sillonne la Côte d’Azur à la recherche du meilleur emplacement pour garer sa petite boutique nomade. Depuis deux ans, elle y propose des articles de créateurs locaux, mais aussi des pièces vintages et bien sûr, ses pépites mode. Le Truck de Charlotte, c’est un petit peu devenu le rendez-vous des fashionistas des routes du Sud !

Son parcours vous fait rêver ? Tout est possible !

IMG_1427

Charlotte B., 39 ans, La Colle-sur-Loup.
Après 2 années d’études à ESMOD Lyon, elle a travaillé en tant qu’assistante attachée de presse, rédactrice de mode et chef de projet dans l’événementiel, avant de monter sa société et de créer le Truck de Charlotte.

Pourquoi avez-vous monté votre entreprise ? Comment vous est venue l’idée ?

J’ai créé ma boîte car je souhaitais être libre, indépendante et suivre mes idées jusqu’au bout… J’ai vu un article dans un magazine qui parlait des “fashion trucks” aux États-Unis… Moi qui adore bouger, ne pas rester en place, ce concept m’a tout de suite plu. Mais je n’ai sauté le pas que bien longtemps après.

Justement, qu’est-ce qui vous a fait sauter le pas ?

L’arrivée de mon fils dans ma vie… Il m’a donné une force incroyable !

La fois où vous vous êtes dit « bravo moi » ?

La semaine dernière, quand mon expert-comptable m’a dit que mon affaire tenait la route !

Le jour où vous gagnerez un César de l’entrepreneur, qui voudrez-vous remercier ?

La liste est longue… Ma grand-mère et ma mère, mon fils, les deux-trois endroits où j’ai pu tout de suite travailler. Sébastien le père de mon fils qui a travaillé dans l’aménagement du truck et qui l’a conduit au début. Mes amies qui ont confiance en moi et qui me poussent tous les jours… Mes clientes du début, et qui sont toujours là. Et bien sûr toutes les créatrices qui ont acceptée d’être vendues dans mon truck ! Merci Anne Turtaut et Zoé la fée, premières créatrices à être venues me voir et me dire : “on veut faire partie de l’aventure”.

Un conseil à toutes celles qui voudraient faire comme vous ?

La persévérance pour obtenir des emplacements.

Votre musique fétiche pour vous donner la pêche ?

Besoin d’amour de France Gall. Mon fils et moi dansons comme des fous sur cette musique. Ça défoule !

Le métier le plus fou que vous avez envisagé de faire (trapéziste, astronaute…) ?

Eh bien, je crois que transformer un ancien minibus de 1983 en boutique de créateur, ça l’est, non ?!

Un prochain défi ou projet en vue ?

J’en ai plein : organiser un rassemblement de trucks de filles, ouvrir plusieurs “Truck de Charlotte”, ouvrir une boutique éphémère sur Paris, monter ma propre marque de vêtements et d’accessoires…

le truck de charlotte

Si vous passez dans le Sud, entre Nice et Saint-Tropez, ouvrez bien l’œil, vous croiserez peut-être le Truck de Charlotte ! En attendant, vous pouvez toujours profiter de ses jolies trouvailles sur son site Internet.

www.letruckdecharlotte.com