#womenIRL

#WOMENIRL : MARYAM, coach sportive, danseuse et chorégraphe

28 Mars 2016

Chaque semaine sur KISS, nous mettons une femme à l’honneur. Audacieuses, pragmatiques, créatives, elles sont chefs d’entreprise, artistes, chercheuses, journalistes (liste non exhaustive), et elles nous inspirent.

Après notre rencontre avec Anne-Charlotte, maman blogueuse de Mybrouhaha, voici l’interview de Maryam Kaba, coach sportive, danseuse et chorégraphe.

Maryam, c’est avant tout une grande optimiste, passionnée de sport. À 35 ans, ses envies de voyages l’ont menée de Paris à Rio de Janeiro, villes où elle a développé le concept Afrovibe™ danceworkout : un mélange de fitness et de danse Afro. Carton ! Quelques mois plus tard, Nike Brésil lui propose de créer un Nike Training Club Afrovibe™ et devenir Master Traine Nike. En bref, rien n’arrête cette superwoman ultra-déterminée et multi-vitaminée.

Son parcours vous fait rêver ? Tout est possible ! Lisez ce qui suit…

maryam kaba couleurs

Pourquoi le sport et la danse ?

Je n’ai jamais aimé l’école, même si j’étais bonne élève. J’avais l’impression que l’on voulait me caser dans une boîte ! J’aimais le sport, la nature, la danse et je me suis très vite dit : “ma chérie si tu veux être heureuse dans la vie, fais de ta passion ton métier !”

Ce qui vous a fait sauter le pas pour devenir coach ?

Devenir coach était la suite logique de mon parcours d’athlète. J’aime prendre soin des gens et j’ai voulu transmettre mon savoir ! Rien de plus réjouissant que de voir les résultats après une séance avec une élève qui se sent bien dans sa tête et dans son corps.

La fois où vous vous êtes dit « bravo moi » ?

Le jour où Afrovibe™ est devenu international et a réussi à rassembler en l’espace de quelques mois des centaines d’élèves entre les plages de Rio de Janeiro et les studios de danse de Los Angeles et de Paris. Voir tous ses corps bouger et se défouler sur des rythmes afrobeats fut une grande satisfaction pour moi… et oui #everyBODYcanvibe !

Le jour où vous gagnerez une médaille d’or, qui voudrez-vous remercier ?

Done ! Le jour où j’ai gagné une médaille d’or, je l’ai donné à ma mère. Elle avait parcouru tous les gymnases de banlieues aux aurores pour que je puisse participer à toutes les compétitions, alors quand enfin j’ai gagné, c’était aussi grâce à elle !

Un conseil à toutes celles qui voudraient faire comme vous ?

Croyez en vous, ne lâchez rien et n’écoutez personne d’autre que vous.

Votre musique fétiche pour vous donner la pêche ? 

Wanna be starting something” de Michael Jackson avec le fameux sample de Manu Dibango “Makossa”.

Le métier le plus fou que vous avez envisagé de faire (trapéziste, astronaute…) ?

Petite, je voulais faire du vélo le matin, majorette le midi, de la patinette l’après-midi et infirmière le soir… bizarre.

Un prochain défi ou projet en vue ?

Faire un flash mob géant d’une chorégraphie Afrovibe™ entre L.A., Paris et Rio !

Un conseil spécial bien-être ?

L’eau de coco (naturelle bien sûr) et l’huile de coco pour le bien-être intérieur et la beauté extérieure.

Un conseil spécial sport en plein air ?

Rien de telle qu’une séance de squats en plein air dans un parc ou à la plage, le regard perçant l’horizon, le poids du corps en arrière pour un fessier en acier, avec sa musique préférée !

www.afrovibe-danceworkout.com