KIDS

WONDER MOTHER EN VOITURE

29 Juillet 2017

Aujourd’hui, afin d’emmener votre douce progéniture en vacances chez vos parents, vous devez affronter votre pire cauchemar : LE VOYAGE EN VOITURE AVEC ENFANTS. 1283 km coincée dans un habitacle avec deux gosses survoltés. 🚗👩‍👧‍👦

🚧 782 minutes d’enfer physique, mental, auditif et nerveux (+ olfactif en option). Une épreuve telle, que même les producteurs de Koh Lanta refusent de l’infliger à leurs candidats. Votre cher mari compatit et soupire, la main sur le cœur : “Je les aurais bien emmenés, moi, mais j’ai ce meeting hyper important à Londres.” Bien sûr. L’infâme traître.

Heureusement, Wonder Mother oblige, vous avez TOUT prévu. Rien ne vous prendra par surprise, rien ne vous donnera envie de vous jeter sous vos propres roues (tant mieux, car ce serait un peu coton, techniquement). 17 jouets, 8 livres, 3 cahiers de coloriage, 5 pochettes de stickers, 9 playlists de chansons, 6 livres audios, 15 idées de jeux (dont l’indémodable “Le premier qui voit une voiture rouge a gagné”, plus-boring-tu-meurs mais mystérieusement adoré des enfants), listing des meilleures aires d’autoroute avec toboggans, biscuits, eau, sopalin par tonnes, pare-soleils de compèt’, et bien sûr homéopathie anti-mal des transports. C’est pas pour dire, mais franchement, vous pourriez vous reconvertir direct en G.O. de mini-club automobile.

🚘 Vous voilà donc partie. À l’aube. Vous préparant à passer des siècles en enfer. Soûlée dès le premier kilomètre. Prête à aboyer au moindre problème. Vos kids, eux, ont la banane. Votre fils raconte des blagues – nulles, cela va de soi, mais bon, à 5 ans, vous lui pardonnez de ne pas être encore une star du stand-up. Votre fille vous confie gravement – et en boucle – des infos très importantes au sujet de Peppa Pig et de la Reine des Neiges. Les bornes défilent, les jeux et les chansons aussi. Personne ne vomit. Personne ne fait de caprice turbo-nucléaire. Personne ne se tape dessus. Tout le monde attend sagement les pauses pour faire pipi. Vous vous surprenez à vous décrisper, glousser, voire bramer gaiement du Christophe Maé (pourtant, promis, vous n’avez rien bu). Pendant deux délicieuses heures, vos anges ont même la délicate attention de s’assoupir et de vous laisser méditer en paix (enfin en paix, si on excepte leurs ronflements mettant la misère à Peppa elle-même). Puis soudain, sans crier gare, le clocher du village de vos parents apparaît. Joie, stupéfaction, ravissement. Certes, vous avez les cratères de l’Etna sous les yeux, vos jambes sont sur le point de se désagréger, le plancher de votre voiture ressemble à une décharge mexicaine, et les voix des enfants montent furieusement dans les aigus. Mais vous avez passé l’épreuve. Vous avez survécu. Et ce n’était même pas si terrible, au final.

💡 Au moment du coucher, votre petit prince vous souffle, des étoiles dans les yeux : “Maman, j’adore quand on est ensemble sur la route. Est-ce que l’année prochaine on pourrait partir faire du camping-car tous les 4… ?” Pause. Soupir sucré. Serrement de petits bras choux autour de votre cou. Alors, sans que vous n’ayez rien pu faire, comme si vous étiez sous hypnose, d’étranges mots sortent tout seuls de votre bouche : “D’accord mon cœur. Super idée. C’est promis.”

Diantre. Triple poisse. Vous êtes foutue.

Bonne route, amis parents ! 😉

Pssst : besoin de vous équiper pour ces trajets en voiture ?
Retrouvez toutes nos ventes Enfants jusqu’à -70 % sur showroomprive.com

Je découvre