KIDS

Wonder Mother : le Noël des mamans de la vraie vie

18 Décembre 2017

ENFIN… !!! Faisant indéniablement partie des incorrigibles fanatiques de Noël et de toute la magie qui en découle, en décembre, vous faites de gracieux bonds de cabri excité, guirlande dans une main et flûte à champagne dans l’autre. Hélas, en même temps, et parce que vous n’êtes pas née de la dernière pluie, vous savez déjà que votre “Christmas dream” féérique ne se déroulera pas tout à fait comme vous le prévoyez. Comme chaque année.

Wonder Mother vous raconte Noël

 

Pourtant, chez vous, tout est millimétré ! La déco parfaite et pensée des semaines à l’avance, les étoiles dorées de-ci de-là, les bougies par dizaines, le sapin illuminé et croulant sous les décorations adorablement assorties, les cadeaux magnifiquement emballés, les souhaits des enfants totalement exaucés, la famille dorlotée, le repas de réveillon préparé avec amour (deux mois que vous réfléchissez au menu, tout de même), la bande-son soigneusement playlistée (seul jour de l’année où Mariah Carey côtoie Elvis sans rougir), en un mot comme en cent : de la bombe à neige. Votre salon est un conte de Noël vivant, votre dîner digne d’un chef étoilé formé chez Santa Claus, et tout, ABSOLUMENT TOUT, ressemble à une comédie familiale américaine spéciale 25 décembre qui fait rire, aimer et pleurer d’émotion dans les chaumières. Ce n’est pas pour vous flatter, mais franchement, en Noël de rêve, vous êtes trop forte.

Cependant, vous êtes une Wonder Mother. Et qui dit Wonder Mother, dit Wonder z’enfants, Wonder Chéri (ou Chérie, ou Célib’, peu importe), voire Wonder Famille. Ce qui fait que par conséquent, vous n’évoluez pas dans un film hollywoodien, mais dans la vraie vie. Et que se passe-t-il, généralement, dans la vraie vie, hmm ? EXACT. Il se passe toujours n’importe quoi.

Voilà comment chaque année, malgré vos efforts redoublés, votre Christmas dream se termine toujours avec, au choix, ensemble et dans le désordre : un enfant malade, un autre en mode turbo-caprice, le sapin renversé par le chien, un des plats raté, la grande-tante qui force un peu trop sur le champagne, une dispute avec votre homme (ou votre mère) sur un sujet stupide, un cadeau très important oublié au boulot, une coupette explosée par terre, un collant filé, une bonne gueule de bois doublée d’une crise de foie quand, dès l’aube, les enfants hurlent de joie en sautant sur votre lit pour aller ouvrir les cadeaux, etc, etc, etc. Bref. La vie réelle, en somme.

Cependant, tandis que vous sirotez votre premier mug de café au fond du canapé, couvant de vos yeux – collés de sommeil et de mascara mal démaquillé – vos enfants surexcités qui retapissent le salon de papier cadeau en lambeaux, vous vous dites que malgré tout, c’est exactement ça, en fait, votre Christmas dream. Un joyeux bazar (pour être polie), et des tonnes de grains de sable dans les rouages. Mais attention : le sable est pailleté, et les rouages dorés. Non mais, on a la classe de Noël ou on ne l’a pas.

 

Wonder Christmas à tous !

Un Noël de rêve