#womenIRL

LES 7 COMMANDEMENTS DE SURVIE PAR POWER BOSS

05 Août 2015

Le pouvoir, ça se prend !

Même si ce n’est pas naturel pour chacune d’entre nous – question de personnalité – , prendre le pouvoir, cela s’apprend. Quelques clés pour y arriver dans cette société où les femmes au pouvoir restent – trop souvent – en minorité.

ILLUSTRATIONS BLOG-presentation 1) PENSEZ À VOUS.

Soyez un peu plus égoïste : souvent on a tendance à penser collectif et à se mettre d’emblée dans la peau de l’autre. Si notre corde sensible est avant tout une force, il est aussi bon de savoir penser à soi d’abord ! Qui va s’occuper de vous sinon ?

2) AFFIRMEZ-VOUS.

Quand l’équipe ou quelqu’un d’autre aurait tendance à s’attribuer l’une de vos réalisations, revendiquez-la avec douceur mais fermeté. Ne dites pas, devant une promotion « est-ce que je vais y arriver ? » mais « j’en suis capable ». Dites-le à vous-même et dites-vous bien que certains de vos collègues, eux, ne se gênent pas.

3) MONTREZ-VOUS.

Il y a le savoir-faire et il y a le faire-savoir. Dès que vous avez terminé une mission, réussi un projet, pensez : qui le sait ? Assurez-vous de bien faire le marketing de vos actions. Sinon à part votre patron, qui le saura ?

4) PROFITEZ PLUS.

Soyez légère et profitez davantage du système : inspirez-vous des modèles de management pour apprendre à déléguer, à faire faire aux autres.

5) ENTRAIDEZ-VOUS.

Cultivez le girl’s power, la solidarité féminine : même si on est en majorité numérique, on reste une minorité de power. Passez des alliances avec les femmes sympas de votre entourage professionnel.

6) MAÎTRISEZ-VOUS.

Évitez de réagir sur l’instant, dans un mode « action/réaction » où l’on pourrait vous reprocher vos états d’âme de dame… Dans les moments de crise, optez pour le registre factuel et non émotionnel.

7) DÉFENDEZ-VOUS.

Ne vous laissez pas enfermer dans un rôle : hystérique, fille trop sympa, maniaque de service, la bonne élève, la frustrée, la stagiaire sexy… Refusez les clichés. Ne vous laissez pas atteindre. Dites avec le sourire, l’humour… mais dites non.