WOMEN IRL

#womenIRL : Charlotte Dereux, fondatrice de Patine

17 Mars 2018

Chaque semaine sur KISS, nous mettons une femme à l’honneur. Audacieuses, pragmatiques, créatives, elles sont chefs d’entreprise, artistes, chercheuses, journalistes (liste non exhaustive), et elles nous inspirent !

Au rang des griffes feel good vintage et diablement modernes nous avons nommé : PATiNE ! Sa fondatrice Charlotte et son acolyte Nicolas ont fondé la marque en y mettant tout ce qu’ils avaient de plus ensoleillé. Bonne humeur, conscience environnementale et matières nobles… À la recherche d’un dressing anti-jetable, les pièces sont confectionnées à partir de fil de coton bio et recyclé : le standard de demain existe déjà ! Parmi les collections, on y trouve des messages imprimés tels que “I Will Always Love You”, “Love Is Big” ou le t-shirt “La Boum” devenu mythique, le ton pop-culture est donné. Rencontre. 🔍

 

1. Cette envie d’entreprendre, elle vient d’où ?

De très loin ! Je découpe les magazines de mode depuis mes 14 ans, j’ai dessiné 2 collections pendant mes congés maternité sans oser y aller… Pour finalement enfin vivre mon rêve ! J’ai retrouvé un cahier rempli un été où je m’ennuyais en stage de marketing, j’avais écrit “comment a fait Vanessa Bruno pour lancer ses sacs ?” c’était naïf, mais j’avais 20 ans.

 

2. L’échec/la phrase qui vous a le plus boostée ?

“On monte une boîte ?” dixit mon actuel associé et ex-collègue, alors que j’hésitais à sauter le pas !


3. Vous soutenez l’association La Cravate Solidaire. Pourquoi c’est important pour vous ?

L’objectif de PATiNE est de rendre la mode la plus positive possible : limiter l’empreinte environnementale, et se sentir utile. Pour nous ça rend nos habits encore plus désirables. La Cravate Solidaire habille des chômeurs longue durée pour leurs entretiens de retour à l’emploi. C’est tout sauf futile : une bonne apparence donne confiance en soi, et l’accompagnement humain que font leurs bénévoles (relectures des CV, coaching…) est admirable.

 

4. Girlboss et maman de deux enfants : un conseil pour survivre ?

Dur de donner des conseils car je suis loin d’être parfaite ! Le plus dur est de ne pas brainstormer avec moi-même 24h/24h, je suis une ancienne polarde. Du coup je coupe totalement de PATiNE quand je suis avec mes enfants, j’ai plein de listes par thème dans mes notes de téléphone pour désencombrer ma tête, et j’ai appris à respirer un grand coup ou mettre de la feelgood musique dès que je sens monter les pensées négatives. Enfin couper souvent pour se ressourcer, c’est le secret pour avoir de bonnes idées toutes fraîches !

 

5. Vos must have mode à vous ?

(plein) de vintage pour des couleurs et des imprimés qui claquent. Une fausse fourrure toute douce qui donne envie de faire des calins. Un jean 100% coton qu’on use et moulé à nos fesses. Des Converse (Chuck 70) blanches (ou noires). Un vieux cachemire rouge qui donne bonne mine. Et mes tees PATiNE bien sûr !

6. Un vilain défaut dont vous ne vous sépareriez pour rien au monde ?

Les litres de latte dont j’ai besoin pour fonctionner, ou la passion pain/vin/fromage. Je ne fume plus, je ne mange plus de viande, je ne bois plus de coca light…alors j’espère qu’on me pardonne.

 

7. La personnalité féminine qui vous inspire ?

Pas facile d’en choisir une seule, il y a tellement de femmes inspirantes ! En ce moment je suis assez bluffée par le parcours d’Emily Weiss, fondatrice de Glossier. Et comme beaucoup d’entres nous, je suis fan de Natalie Portman !

 

Cannot get other user media. API shut down by Instagram. Sorry. Display only your media.

 

8. Un plaisir coupable ?

La série Nashville, avec mon idole Connie Britton. C’est le Santa Barbara de la country, j’adore.

 

9. Votre rêve pour 2018 ?

Le rêve égoïste : pouvoir installer PATiNE dans un joli bureau /showroom et agrandir l’équipe. Le rêve pas égoïste : des réformes concrètes pour l’égalité femmes-hommes. Et des rêves secrets… qui resteront secrets !

 

10. Et si vous pouviez retourner dans les années 90 ?

J’apprendrais la batterie et le chant, je rejoindrais un groupe de musique, je ferais plus de bétises et je m’aimerais plus ! C’est dur l’adolescence des filles. 😉

 

💋 💋 💋

 

Merci Charlotte, et belle continuation ! 👕

 

Cannot get other user media. API shut down by Instagram. Sorry. Display only your media.

Retrouvez la marque sur Instagram

Je découvre !